Patent Wars episode 2 : l'attaque des Pommes

Think different ?


Si vous êtes un peu geek sur les bords (et aussi au milieu...), vous n'êtes sûrement pas sans savoir qu'Apple vient de remporter son procès contre Samsung aux Etats-Unis, concernant le fait que Samsung ait copié l'iPhone pour commercialiser certains de ces appareils.

En bon utilisateur Android que je suis (loué soit Google...), ma première réaction a été une certaine indignation que les pommés aient remporté la bataille, mais très vite j'ai décidé de cogiter un peu sur la situation et de relativiser (la lecture des commentaires sur l'article correspondant sur Frandroid m'a aidé, j'adore ce vivier de fanboys Samsung site de news sur Android).

Cette décision va-t-elle directement affecter le système de Google comme certains le craignent ? Pour l'instant les griefs d'Apple porte sur le design des appareils et sur quelques points de l'interface, donc à priori Android pure souche n'est pas concerné. Nul besoin de voir l'apocalypse du robot vert quand ce n'est qu'un soubresaut dans le monde pourri des gros sous. Touchwizz n'est qu'une surcouche constructeur, et qui plus est les similitudes avec celle de l'iPhone sont assez évidentes... Et que dire du design du matériel ? La photo parle d'elle-même, désolé de devoir le reconnaître.
Par ailleurs, Google a quelques armes pour se défendre face à un assaut direct de la pomme, n'oublions pas le rachat de Motorola Mobility et de ses brevets, l'équilibre de la terreur est quelque chose de génial à mon sens.

Qu'est-ce que ce verdict peut changer ? Hormis peut-être (avec un gros conditionnel...) remettre en cause le fait que Samsung soit le porte étendard actuel d'Android, finalement pas grand chose... Après tout, Android a débuté avec HTC (premier androphone, premier Nexus...) et à l'heure actuelle, ma marque préférée n'est plus en odeur de sainteté (mauvais choix marketing et techniques avec la sale histoire des bootloaders verrouillés, comprenne qui pourra). Pourquoi serait-il choquant de voir Samsung perdre sa place privilégiée au profit d'un autre ? C'est le jeu ma pauvre Lucette ! Du moment que ce n'est pas LG qui le remplace, çà me va parfaitement (mauvaise expérience avec eux...).

Ma conclusion personnelle sur cette affaire est qu'à trop avoir voulu se sentir invincible, Samsung s'est brûlé les ailes :  quand on est une entreprise de cette envergure, on doit se douter qu'on peut finir comme cible privilégiée d'un autre géant si on empiète sur son territoire, surtout si finalement ce territoire est petit et inintéressant par rapport à celui qu'on a déjà et qu'on aurait pu encore améliorer... A trop vouloir jouer au con...

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire