Qui lit Manjaro ?



Ma pire phrase d'accroche je crois. Jeu de mot bidon, presque dénué de sens... Quoique non, je sauve l'honneur, c'est par là. Y'a plus qu'à "lire"...

Ubuntu 13.04 est sortie, c'est une bonne petite évolution de la 12.10, on continue le polissage, on entreprend les gros travaux pour bientôt (Mir, Unity Next...), bref, c'est beau et fonctionnel (question de goûts) mais çà ne prend pas de risques. Il n'en a pas plus fallu à votre serviteur pour aller lorgner du côté des petits camarades, et cette fois en s'éloignant des distributions basées sur la sacro-sainte Debian (louée soit-elle).

J'ai donc testé Manjaro, petite distribution très sympathique et plutôt user-friendly, qui se base sur Arch Linux. J'ai acquis mes petits réflexes sur Ubuntu, je commence à m'adonner à du apt-get à l'invite de commande, donc j'avoue avoir été un peu frileux à l'idée de changer de gestionnaire de paquets et repartir de zéro... Mais en fait, le syndrome du clicodrome aidant, les développeurs de la distribution ont mis en place les outils vitaux pour qu'un babouin décérébré, pardon, l'utilisateur moyen, puisse installer la bête.

Et je dois dire que çà marche. L'installateur graphique vient de Mint, donc pas de dépaysement majeur. J'ai testé la version XFCE, mais d'autres saveurs existent. Il me manque toujours le menu global qui me fait chérir Ubuntu, mais je pense qu'en bidouillant un peu il existe un plugin pour singer la fonctionnalité. Pour tout le reste, çà fonctionne out of the box : pilotes propriétaires si besoin pour ma vieille Radeon, Flash (beurk... mais mal nécessaire) préinstallé, suite bureautique, GIMP... Tout ce qu'il faut pour bien commencer la journée.

Petite cerise sur le gâteau (encore une fois, question de point de vue) : elle se base sur le système des rolling releases, c'est à dire que la distribution est perpétuellement mise à jour sans que l'on ai besoin de réinstaller une nouvelle version périodiquement. Une image récente est publiée régulièrement, mais une fois installée, le gestionnaire de mise à jour maison se charge de vous remettre à niveau. Certains y verront de possibles problèmes de stabilité dues aux nouveautés, d'autres (comme moi) tenteront l'aventure.

Elle n'est pas (encore ?) ma distribution principale, mais je la garde précieusement sur l'un de mes vieux PC de test. Et malgré sa vieille configuration, elle tourne bien cette distribution... Si mon sevrage d'Unity s'opère, elle pourrait bien constituer un choix judicieux pour migrer.

A voir, et surtout, affaire à suivre...

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire