Rechute...



... ou l'adaptation geek de "chassez le naturel, il revient au galop".

Çà faisait bien longtemps que je n'avais plus publié un quelconque billet en rapport avec mes penchants de technophile-bidouilleur. Perte relative d'intérêt vue que je vis très bien avec mon Ubuntu 13.04, et que la prochaine version qui sera pourtant imminente ne me titille pas outre mesure bien qu'elle soit le début d'une refonte majeure de la distribution. Mais là n'est pas le sujet qui nous intéresse dans ce message.

Cette fois, c'est mon smartphone qui revient au centre de mes attentions. Coupons court à tout pseudo suspens, c'est un One S de HTC, un milieu de gamme de l'an dernier, autant dire une antiquité à l'échelle des évolutions technologiques qui vous font croire que vous DEVEZ changer de téléphone tous les ans pour profiter de la dernière invention révolutionnaire que l'on veut essayer de vous imposer. Dès le départ, la bête m'a plus : relativement petit et fin, avec des matériaux nobles (comprendre coque tout aluminium), en bref une bonne bouille, et surtout une bonne qualité sonore en appel, une autonomie incroyable pour un smartphone actuel, et surtout un système plutôt bien fait qui cadre à mes besoins.

C'est grâce à lui d'ailleurs que j'ai refréné mes pulsion de bidouilleur invétéré. Par la passé, j'ai eu pour habitude d'attaquer au plus profondément possible mes appareils, toujours en quête de la nouvelle fonctionnalité que telle ou telle modification du cœur du système pouvait apporter. Parfois en bien, voire très bien, parfois en mal. Instabilités de l'engin, perte de fonctionnalités au contraire. Le lot de qui s'adonne à ce hobby. Avec le One S, je me suis calmé vu que tout m'a convenu d'emblée. L'interface Sense de HTC, pourtant souvent décriée par las futurs ayatollah prépuberts qui jonchent les fora spécialisés, n'a rien à envier au sacro-saint Android pur. Restez ici, mon but n'est pas de vous perdre par ces noms cabalistiques, je vais revenir à un propos plus compréhensible.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes en somme. Je le déverrouille simplement, des fois que çà puisse servir au cas où, vu que de toutes manière je n'irais pas plus avant dans la bidouille. J'estime avoir les capacités d'avoir un téléphone complètement ouvert à mes lubies, je sais ce que je fais quand je le trafique, je suis loin d'être un débutant. Et pourtant, un an et demi plus tard, je reste sage. Il faut dire que cet engin me sert, outre de téléphone, de GPS et d'appareil photo lors de mes balades (dites-lui merci en passant pour les images de panoramas et de végétaux). Le risque d'altérer l'une de ces précieuses fonctions est le garde fou ultime.

Mais ces jours-ci, tout a basculé. Une mise à jour officieuse et inattendue pour un appareil aussi vieux a fuité. C'est de source officielle, même si son obtention est certainement quelque peu détournée. Une avancée majeure : une refonte complète de la bête nous est présenté. Je patient encore sagement, mais l'intérêt est capté. Premiers retours d'utilisateurs : les doués sont ravis, l'engin reste complètement fonctionnel et stable, voire plus encore ; les abrutis qui sont incapable de lire des instructions se heurtent à des écueils infranchissables malgré les recommandations d'installation en lettre de sang surdimensionnées et en caractère gras... Ces gens-là devraient être interdits de petits bijoux technologiques aussi avancés. Snobisme de celui qui a reçu l'illumination certes, mais d'un point de vue bassement terre à terre, dézinguer un appareil à plusieurs centaines d'euros par manque de jugeote est franchement idiot...

En brave élève bien avancé, avec ces fichiers j'ai reconstruit un système dans son état d'origine pur (vous noterez que je n'ai pas dit : "j'ai reconstruit une ROM vanilla à partir du dump", même si ç'aurait été bien plus court à écrire). Et j'ai sauté le pas. Le stress. Celui qui vous étreint quand vous remontez sur un vélo vingt après la dernière fois où çà c'est produit. Et ce soulagement quand vous vous apercevez que vos réflexes sont toujours là, même si un peu rouillés par le temps.

Peut-on dire que j'ai "modifié" mon appareil ? Certes, je l'ai déverrouillé à la base, c'est à condition sine qua non quand on veut avoir la possibilité de s'éloigner des sentiers tout tracés. Mais c'est pour repartir sur une base non trafiquée. Est-ce vraiment la rechute annoncée en titre, ou bien juste une évolution prévisible pour un smartphone qui prend de l'âge ? Peut-être ai-je seulement forcé le destin, précipité l'inévitable.

Ou peut-être avais-je juste envie de renouer avec l'intitulé premier de mon blog ?

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire